Blog de la Peña a l'Ancienne Humeurs et Regards a l'Ancienne

18jan/110

Jurançon 2010 : un nouveau grand cru

Posté par lerhatt


La remise des prix :

Le trophée « excuse en bois » : Yann, Mureille et Cédric qui justifient leur retard par un « le réveil a pas sonné » alors qu’ils ont des yeux rouges fluos et que ça sent l’alcool dès qu’ils ouvrent la bouche…

Le trophée « Paye ton cru » : Mougdou et Dradra

Le trophée « cela dit y’avait des gradés » : Pacha, qui orchestrait les « fesses à l’air à gauche » et « fesses à l’air à droite » dans les descentes de col, pour que le deuxième bus profite à fond du spectacle

Le trophée « fraise tagada » : à départager entre l’ancêtre Bordenave et Denis du Clos Husté. On est proche des limites de l’œil humain au niveau des teintes violacées.

Le prix « Lionel Charbonner » : Steub et Virginie, avec leur poche remplie de verres « empruntés » qui fait gling gling à 100 mètres…discrétion assurée

Le prix « Pas plus haut que le bord » : Jean-Claude et Marta de chez Bordenave

Le prix « je me la pète en faisant les caves en costard » : Lomo, qui ne sait plus qui faire pour se faire remarquer

Le mystère enfin dévoilé : « Oui, y’a une boîte à Gan » par Marie-Cécile (croisée au Clos-Huste)

L’assemblage idéal : le rouge du midi chez Bazaillac, 80% glucose, 30% éthanol

La Nalyse du sondage* :

Sans vrai surprise, le Clos Husté remporte un maximum de suffrages de la part des participants à l'ancienne…Leurs vins vous ont plu tant pour leur qualité, pour leur diversité mais bien sur aussi par leur prix abordables. Mais il n’y a pas que du vin au Clos Husté, puisque leurs petits fours et autres produits du terroir vous ont bien régalés.
Mais c’est au niveau de l’ambiance que l’unanimité se fait, puisque le domaine obtient la seule note moyenne maximum de 5/5, il faut croire que le show américano-féria proposé par Olivier vous a régalé. Seul bémol, les explications du vigneron, mais difficile pour lui de faire la chenille tout en expliquant l’équilibre sucrosité/acidité de ses vins. Il ressort que la tournée du Jurançon ne peut pas exister sans le Clos-Husté.

Autre domaine qui vous a plu, le domaine Bordenave (beaucoup de notes entre 3,5 et 4). Les vins, l’ambiance, l’accueil font de ce domaine le lancement idéal de la journée. Seul bémol, si le vin y coule à flots, les ravitaillements y sont payants…

Le domaine Lapeyre ressort comme un domaine où le vin est de qualité (surtout leur sec), avec des explications précises. C’est une dégustation très « technique ». Malheureusement, en contre partie, l’ambiance y reste aussi très feutrée, voire « professionnelle ».

Si ces vins sont très agréables, le domaine Larreydia a surtout brillé par son magnifique point de vue sur les montagnes…pour le reste, l’envol des prix rend la copie d’ensemble très passable, avec un désagréable sentiment de dégradation…Plus forcement un incontournable de la tournée.

Enfin, le domaine Bazaillacq aurait surement brillé dans les sondages…si ça avait été un restaurant. Son repas super bien géré par le Grand Braquet et ses marrons ont su ravir les estomacs. Malgré le joli décor, la dégustation a laissé les gens de marbre. Pour une première, ce domaine n’a peut-être pas su saisir sa chance.

* Sondage effectué du 15 décembre au 29 décembre 2010 auprès des participants à l'ancienne de cette visite.

10jan/110

Gastronomie : Prix Lucien Vanel

Posté par mougdou


Le prix 2010 de la convivialité revient au Restaurant : "Chez Moustache"

http://www.cityvox.fr/restaurants_toulouse/prix-lucien-vanel-and-the-winner-is-_3511260/PageNews